Photographie Fine Art en Mariage

En photographie comme en musique, il existe plusieurs styles, plusieurs courants. À l’image du rock, de la pop ou du classique, la photographie de mariage n’échappe pas à la règle ! Parmi les grandes tendances actuelles, on trouve entre autres, Le Fine Art, le Moody, le Fearless, etc… Mais qu’est-ce donc que ce fameux style Fine Art très en vogue dont on parle beaucoup ? j’ai eu le plaisir de discuter avec Jeremie Hkb, Photographe de Mariage en Provence avec qui nous avons partagé la vision et son approche de la photographie Fine Art en mariage !

La Naissance du Fine Art

Tout d’abord un peu d’histoire. Le photographe américain maintenant mondialement connu, José Villa est un des précurseurs de ce style. Quand la photographie numérique a fait son apparition il y a 25 ans, il a fait le choix de continuer à shooter ses mariages avec le film argentique en prenant soin de faire de la prise de vue à pleine ouverture, à contre-jour tout en surexposant ses images pour arriver à obtenir ce fameux rendu.

Pour la petite histoire à l’époque les boîtiers argentiques ne coûtaient quasiment plus rien et José a fait un choix qui paraissait à l’époque fou, ne pas suivre le virage numérique et dépenser peu d’argent en matériel. Le film a l’avantage de supporter aisément la surexposition contrairement au digital et inversement concernant la sous-exposition. Le résultat de cette technique produit des images lumineuses, contrastées et aux douces couleurs pastel.

Le Style Fine Art en photographie de mariage est né ! Aujourd’hui, on est capable en numérique de reproduire presque à l’identique ce style ou du moins de s’en rapprocher au maximum à travers une prise de vue soignée et une retouche appropriée. Bien plus que le simple fait d’utiliser de la pellicule, le Fine Art est avant tout un état d’esprit, une approche…

photo-fine-art-mariage

Les Codes du Fine Art

Des images douces, lumineuses aux couleurs pastel, des arrières plans flous et un léger grain caractéristique de la photographie argentique. Voici la description que l’on a la plus souvent du Fine Art en mariage. Mais ce n’est pas tout ! Ce style se caractérise par une composition particulière des plans. Le format portrait (vertical) est très utilisé, avec des sujets souvent centrés, au pied de l’image et un espace négatif important au-dessus. Les images sont très épurées et la règle des tiers parfois un lointain souvenir, on n’hésite pas à tronquer les visages par exemple. Cette approche est très subjective et dépend de la sensibilité de chaque photographe. Ces codes sont présents mais ils sont également là pour être transgressé, il y a avant tout une recherche artistique ! Une philosophie.

photographie-mariage-fine-art

L’art de raconter des histoires

L’art de raconter des histoires… ou le storytelling, ce terme ne s’applique pas seulement à la photographie Fine Art mais je trouve que cela fait partie intégrante de ce style. Bien plus qu’un simple reportage de mariage, on cherche à raconter une histoire, une ambiance, une atmosphère. Il y a donc beaucoup de photos de détails, de textures, de lieux, d’accessoires, de bijoux, de décorations mais aussi de focus sur de petits gestes, sur des regards, des expressions comme un pincement de lèvre, un murmure à l’oreille. Il se dégage de ce style une certaine poésie, un certain romantisme. Bien plus que des codes, on narre et on romance une histoire, on passe un message, une émotion… Plus que de simples photos, on cherche à créer une œuvre intemporelle.

Profitez de la qualité des images en full HD, n’hésitez pas à zoomer !

Photographe fine art

Ce courant est porté en France par quelques photographes talentueux et d’une grande réputation comme Greg Finck, Olivier Fly, Christophe Serrano et d’autres. N’hésitez pas à découvrir leur travail et cette approche si particulière. Vous vous en rendrez vite compte, ce style se marie très bien avec la lumière et les couleurs de Provence ou Toscane par exemple. Ce côté lumineux sublime les images et donne une impression d’ensoleillement permanent.

Pour finir, je dirais que la photographie d’art ne s’apprend pas avec un diplôme. C’est avant tout une réflexion profonde, associée à un travail soigné et le partage d’un message. Une certaine littérature de l’œil !

PARTICULIERS

PROFESSIONNELS

Mariage

wedding icon

Grossesse et naissance

hearts icon

Portrait

portrait 2 icon

Restaurant - Culinaire

soup heart icon

Entreprises

facebook like icon

Objets - Produits

handbag icon

Evénementiel

champagne icon

EVJF - EVG

people icon

Immobilier

house icon

Tourisme

globe icon

Sportif - Culturel

dribble icon